Découvrez les 6 nouveaux parcours musicaux coordonnés par Zebrock dès la rentrée !

Zebrock est partenaire de La Culture et l’Art au Collège, dispositif initié par le Département de Seine-Saint-Denis en 2009, depuis sa création. À travers la mise en place de parcours artistiques dans les collèges du département, l’ambition des « CAC » est de créer les conditions d’une rencontre artistique entre les élèves et un créateur grâce à l’organisation de sorties culturelles et d’ateliers de pratique tout au long de l’année scolaire. En 2020-2021, Zebrock accompagnera artistes de la scène musicale actuelle et labels indépendants dans 6 nouveaux parcours originaux musicaux !

Honneur aux indépendants !
Cette année, Zebrock a sollicité des labels et des collectifs d’artistes indépendants pour imaginer des parcours musicaux mettant le territoire séquano-dionysiens au cœur des projets artistiques.

Eaux Berges Vies Liées
Un parcours mené par Zofia Rieger, membre du collectif eco (anciennement Les Cabarettistes), et une classe d’UPE2A du collège Gabriel Péri d’Aubervilliers.

Entourées de ses complices du collectif, Zofia Rieger proposera aux élèves venus du monde entier de partir sur les traces de leur ville à partir d’anciennes photos, pour la création d’un objet culturel multi-format. Plusieurs aspects seraient abordés : composition d’une ou plusieurs chansons de cabaret (travail sur le poème, les rimes et les strophes, la mise en musique), mise en scène (travail sur l’expression, l’interprétation, l’aspect théâtral), habillage du cabaret (bruitage, visuel). Le résultat du travail mené en classe pourrait se décliner en une exposition ou une mini-pièce.

Soul en Seine-Saint-Denis
Un parcours mené par Ludovic Bors, co-fondateur du label Q-sounds Recording et une classe de 4ème du collège Robespierre d’Epinay-sur-Seine.

Unique label français de soul basé à Epinay-sur-Seine, Q-sounds souhaite partager avec les collégiens de sa ville son savoir-faire et leur transmettre un positionnement alternatif face à la musique. L’objectif est de réaliser un disque : répétition, enregistrement, pressage vinyle. La restitution prendra la forme d’un concert release party en première partie d’un groupe du label. Ce disque sera ajouté au catalogue Q-Sounds et fera également l’objet d’une distribution digitale.

La Familiale au collège : on monte le flow 1 & 2 !
Deux parcours imaginés par la Familiale, menés conjointement par Nayra et Saknès, deux membres de ce collectif de rap et de hip hop, avec les classes de 4ème du collège Colonel Fabien de Saint-Denis et de 5ème SEGPA du collège Honoré de Balzac de Neuilly-sur-Marne.

Fondée en 2014 par un groupe d’amis, La Familiale est un collectif organisateur d’événement. Le hip-hop est aujourd’hui la musique la plus écoutée mais pas la plus entendue… Loin des clichés sur le hip-hop et son public, le collectif fait bouger les lignes, décloisonne les styles et les niveaux en proposant des connexions originales. Emmenées par deux artistes du collectif, Nayra et Saknès, deux classes de deux collèges différents travailleront sur la création de morceaux de rap qu’elles présenteront « en live » lors d’un événement spécial co-organisé par La Familiale et Zebrock !

Place aux monstres !
Un parcours mené par Fanny Charmont, du label Major.ette, et une classe de 6ème du collège Jean-Baptiste Clément de Dugny.

Entourée de Thomas Brosset, vidéaste derrière les arrangements « image » de sa musique, Fanny Charmont propose aux élèves la création d’une chanson originale (texte et composition), qui sera accompagnée de la création de l’univers visuel (affiche, pochette) et la réalisation d’un clip ou d’images projetées sur le thème des monstres, personnels ou mythiques.

Dans les coulisses sonores du funk, du jazz et du hip-hop
Un parcours mené par Mathieu Crochemore et une classe de 4ème du collège Henri Wallon d’Aubervilliers.

Forcé d’interrompre son parcours sur la création d’une bande-son d’un documentaire au collège Henri Wallon à cause de la crise du COVID, le jazzman Mathieu Crochemore ne s’avoue pas vaincu ! Le confinement a poussé l’artiste à creuser ses recherches sur la création sonore. Cette année, Crochemore souhaite emmener les élèves à être au plus près de la création instrumentale des esthétiques du jazz, de la funk et du hip-hop. Il propose une véritable initiation de pratique musicale mais aussi d’ingénierie du son et de la production musicale. Le projet mêle découverte des musiques afro-américaines propres au répertoire de l’artiste, création et expérimentation de la production musicale (prise de son, mixage, enregistrement, MAO).

Découvrir les CAC des années précédentes :