« Bien sur que je connais Aznavour, t’es bizarre toi ! » glisse un élève à son acolyte dans le CDI du lycée Eugène Delacroix de Maison Alfort, mercredi 29 novembre au matin. Pas question de se laisser impressionner par des noms d’artistes que l’on n’écoute pas tous les jours lorsque l’on a 16 ans. Et les élèves nous l’ont bien fait comprendre !

En ce moment on sillonne les routes d’Ile-de-France à la rencontre des lycéens pour parler musique. Aux commandes, Béa et Mystic Gordon du groupe Demi Mondaine et Roman Lafitte proposent un focus sur 20 œuvres phares de l’histoire des musiques populaires, en révèlent l’époque qui les a vues naître. Apport de connaissances et discussions sont au menu. Les chansons, interprétées en acoustique, ponctuent et nourrissent la discussion ce matin là avec les élèves de 2nd art du son et de 1ère STMG. Périple musical qui englobe 70 ans d’histoire de la musique, les interprétations originales du groupe ont marqué les esprits. « Celle de Nina Simone j’ai adoré : j’aime bien la façon qu’elle a de la chanter », Nejbir, 18 ans, tombée sous le charme du « grain de voix de la jeune femme », Béa, Demi-Mondaine. L’occasion pour certains de découvrir des chansons et des artistes dont ils avaient entendu parler, sans pour autant aller jusqu’à les écouter. Ce que nous a confié Camille, 16 ans : « Y’en a certaines que je connais parce que mon père il écoute ça : Jimi Hendrix, les Beatles ». On espère que la discussion s’est prolongée le soir autour de la table familiale !

Nouveauté cette année, le concours de création de mix sur Smartphone : les élèves vont créer des mix à partir de samples. Mix bientôt disponibles sur le SoundCloud de Zebrock. Et cerise sur le gâteau, les gagnants pourront faire danser, avec leurs créations, le Cabaret Sauvage le 27 mars dans le cadre du Festival La musique en commun, réunissant les 800 lycéennes et lycéens participants cette année. Et comme plusieurs genres musicaux sont disponibles sur ces applications, il y en aura pour tous les goûts !