Libérez Lula : soutenez la campagne internationale.

Nous suivons avec effroi le déroulement insensé du scénario brésilien d’une démocratie minutieusement défaite et déconstruite, dont l’incarcération contraire à toutes les règles du droit du Président Lula, est le témoignage le plus saillant. Le pays de Chico Buarque, Sergio Mendes, Caetano Veloso, Baden Powell de Aquino et – vous en voulez encore ? Antonio Carlos Jobim, Vinicius de Moraes, Tom Ze, le pays qui eût l’immense Gilberto Gil comme ministre de la culture voit revenir l’ombre brune de la dictature dont se prévaut, le regard méchant, son nouveau président, élu dans un cortège de fakenews et grâce à « l’absence » soigneusement orchestrée de Lula, qui l’eût emporté haut la main disaient tous les sondages.

Au terme de procès ubuesques sur le fond et la forme, Lula est emprisonné. L’homme qui a mis en harmonie le vie politique du pays avec son peuple, en sortant de la misère noire des millions de personnes, en le mettant à la table des grands avec une contribution active à des processus pacifiques notamment en Amérique du sud, cet homme, Luiz Inácio Lula da Silva, est en danger disent ses proches. Une campagne internationale est lancée pour sa libération et pour que lui soit attribué le prix Nobel de la paix. Près d’un demi-million de personnes ont déjà signé une pétition lancée par l’artiste argentin Adolfo Pérez Esquivel pour faire de l’ancien chef d’État le titulaire de ce prix en 2019. Car celui qui est aujourd’hui prisonnier politique a été à l’initiative d’un programme d’éradication de la faim, immense contribution à la paix. Nous aurons l’occasion d’en reparler. Soutenez la campagne !