Fonetiq Flowers – Label World Village

Une des bonnes nouvelles de la rentrée, sombre et crispée par bien des aspects, c’est le retour ensoleillé de Lo’jo avec un quinzième album. La tribu d’Angers, et de partout à la fois, nous entraîne pour un voyage lumineux, célébrant la beauté du verbe et du monde.
Lo’jo et ses 30 ans d’existence, ses 15 albums, ses concerts partout dans le monde. Ce nom comme une invitation au pas de danse, cette grande ronde menée par Denis Péan mais nourrie de tous les brassages du monde.
Pour Fonetiq Flowers, le groupe s’est à nouveau placé au carrefour des chants du monde, balloté par ses multiples courants, ses souffrances et ses beautés : il en sort un album qui s’écoute les sens en éveil, organique tout en se laissant pénétrer d’influences électroniques.
La poésie de Denis Péan prend place, élément naturel et central de ce décor. Il poursuit son « Epopée de la langue vivante », là aussi pour raconter une vision du monde au présent, prenant racine dans un héritage vaste : voyage, errance, amour et de partage, création artistique transdisciplinaire et ouverte dans le centre de création et lieu de résidence du groupe, La Fontaine du Mont.
L’album lui même, nourri de collaborations et d’amitiés ((Albin de la Simone, Erik Truffaz, Sarah Murcia, Max Usata, Alex Cochennec, Bartabas pour le clip « Café des immortels » a été enregistré sur la route, dans leur studio mobile(Bénin, Géorgie, Corée, Mali, Louisiane, Chine, La Rochelle, Paris et chez eux, à la Fontaine du Mont…).
Lors de leur venue sur la Scène Zebrock de la Fête de l’Humanité, le 15 septembre dernier, belle soirée retransmise en direct sur Fip ( le podcast : ici) c’est un public de fidèles mais aussi de nouveaux venus qui se sont laissés emporter dans ce voyage… On vous invite chaudement à en faire autant (ils commencent une longue tournée partout, en France et dans le monde), ça fait du bien de respirer ces « Fonetiq Flowers », et humer l’espoir du genre humain!