Se mettre au travail, prendre son temps ou faire sa diva : à vous de choisir !

Au mois de mai, ce n’est pas un, mais trois parcours que nous avons vu fleurir sur notre plateforme Mélo. Il semblerait que l’arrivée des beaux jours et du printemps nous a beaucoup inspirés ! Au menu : un parcours autour des travailleurs / travailleuses et du monde ouvrier (1er mai oblige), un second portant sur la notion insaisissable de temps et enfin un troisième parcours consacré aux chanteuses dont le talent n’a d’égal que leur caractère bien trempé, les Divas. Trois salles, trois ambiances, trois parcours à découvrir sans plus attendre sur notre plateforme.

Comme chaque année, le mois de mai s’ouvre sur une journée toute particulière : une journée de célébration des travailleurs et travailleuses, en souvenir d’une grève nationale qui a eu lieu le 1er mai 1886 aux Etats-Unis, pour la journée de 8 heures. Cette grève s’est achevée dans la répression et de manière particulièrement tragique. Faute de manif’, voici un beau parcours musical : avec pour invités un punk ouvrier, un rappeur de chez PSA, une féministe de la deuxième vague ainsi qu’un keupon de la RATP. Vous serez en bonne compagnie !
Lutter en musique

Parce que Diva rime souvent avec liberté et caractérise des femmes qui refusent de se laisser marcher sur les pieds dans un univers encore très masculin, voici un parcours édifiant. Découvrez notre sélection de cinq divines divas, divas de tout temps, allant de l’art lyrique à la pop, des Etats-Unis à l’Algérie, en passant par le Québec et l’Afrique de l’Ouest.
Faire sa Diva

Le temps qui passe trop vite, le temps passé auquel on repense avec mélancolie, le temps qui nous apporte une forme de sagesse, le temps insaisissable… Organisation du temps et des sons, la musique nourrit nos réflexions. Voici quelques œuvres qui loin d’avoir fait leurs temps, sont désormais intemporelles. Autant de manières d’aborder cette notion qui nous échappe toujours un peu ! En prendrez-vous le temps ?
Prendre son temps