«  Nombrar Las Cosas » : de l’importance de nommer les choses

La songwriteuse d’origine panaméenne et mexicaine – que nous avons eu le plaisir d’accueillir en 2019 sur la scène Zebrock de la Fête de l’Huma – vient tout juste de sortir son nouvel album chez Midnight Records. « Nombrar Las Cosas », littéralement « nommer les choses », a été enregistré entre la France et le Mexique, et c’est en espagnol – sa langue maternelle – que s’exprime tout le talent de Michelle Blades. C’est un album intimiste où se côtoie chanson d’amour et hommage à son pays maternel, en entremêlant rock ultra-puissant et énergique à des airs folks plus délicats. Entre mélodies enveloppante et constructions savoureuses, chansons fougueuses et ballade amoureuse imprégnée de spiritualité, un album habilement construit, se clôturant avec une reprise de Lo Unico Que Tengo de Víctor Jara, voix de la colère chilienne.
Michelle Blades a débuté en autodidacte et aujourd’hui, elle fait tout : écriture, arrangement, composition, interprétation et la plupart des instruments. Avec son petit air de Joan Baez, cette âme nomade et vagabondeuse a plus d’un tour dans son sac. Qu’on espère encore bien rempli pour nous ravir les oreilles ! A découvrir aussi : le clip de « Mota o Perreo », à l’esthétique mi-futuriste, mi-kitsch, pour un résultat ô combien satisfaisant, barré juste ce qu’il faut.