Zebrock, à la croisée des mondes (de l’éducation et de la musique)

Nos projets éducatifs créent des liens étroits entre les artistes, les enseignants et le jeune public

Zebrock l’entend souvent : elle est inclassable. Ce n’est ni un label ni une salle de spectacle, mais plutôt une maison de culture où se côtoient artistes, professionnels de la musique, mais aussi enseignants et élèves de tous les âges. Ici on accueille les jeunes créateurs et on les accompagne dans leur carrière. On conçoit des projets éducatifs originaux qui mettent les musiques actuelles au cœur des classes, sur le terrain. Cette émulation produit de belles histoires, qui disent ce qu’est Zebrock. Nous allons vous raconter la toute dernière en date…

Du Grand Zebrock à la Culture et l’Art au Collège : la boucle est bouclée

Lancé en 2009 par le Conseil départemental de la Seine Saint Denis, le dispositif La Culture et l’Art au Collège (CAC) a pour ambition de créer la rencontre entre un artiste, son art et une classe de collégiens à travers un parcours ponctué de sorties culturelles et d’ateliers de création artistique. Zebrock a accompagné plus de 80 parcours sur l’ensemble de la Seine-Saint-Denis dès les débuts du dispositif il y a tout juste 10 ans.

Cette année, l’un des 7 nouveaux parcours CAC coordonnés par Zebrock est mené avec Rovski et une classe d’UPE2A du collège Joliot Curie de Stains. Demi-finaliste du Grand Zebrock 2018, Rovski poursuit sa trajectoire décapante en intégrant la sélection du Fair 2020. Le duo pop poétique a tout de même décidé d’embarquer ces élèves apprenant le français, venus des quatre coins du monde, dans une réinvention de l’un de leurs morceaux work in progress, « Sous l’eau ».

Les jeunes musiciennes ont soufflé une jolie idée de sortie pour annoncer et amorcer leur arrivée en classe : « Le Corps des songes », spectacle très personnel et onirique de Nosfell au CENTQUATRE. Et voilà que, en plein mois de janvier, les élèves vivent leur première expérience de spectacle vivant à Paris avec un faiseur de mots que Zebrock connaît bien ! En effet, Nosfell fait partie de la promotion du Grand Zebrock de l’an 2000 et il s’en souvient encore… L’artiste inventeur de sa propre langue, le klokobetz, accepte avec chaleur de venir au collège rencontrer les jeunes, en classe. S’ensuit une belle rencontre entre des élèves mi-ravis, mi-intimidés et un Nosfell visiblement ému.

Après cette jolie entrée en matière, Rovski a pu se lancer au collège lundi avec déjà beaucoup de chemin parcouru…

Au carrefour des mondes de l’éducation et de la musique, Zebrock rapproche et relie. C’est ce qui fait sa force. Du Grand Zebrock à la salle de classe, ce sont des centaines de rencontres comme celle-ci qui se font depuis maintenant 30 ans. Et on en redemande !