Zebrock était en primaire cette année avec La Fabrique à chansons. Pilotée par la Sacem, avec les Ministères de la Culture et de l’Education nationale, La Fabrique à chansons invite un créateur auteur-compositeur dans une classe de CM1 ou de CM2. Au fil de 5 séances en classe, élèves, et artiste, créent une chanson qui sera donnée sur scène. Pour accompagner les ateliers de création, une sortie est organisée dans la salle de concert partenaire, et une session est prévue en classe avec Pascal Lefevre, délégué régional de la SACEM, pour une découverte du concept de propriété intellectuelle et des droits d’auteur.

Lise Martin à Aubervilliers, Camille Hardouin au Blanc-Mesnil et Pierre Sangue à La Courneuve – tous furent lauréats du Grand Zebrock – ont conduit une belle expérience de création et de représentation sur scène,

(Les textes des chansons sont dans la partie « commentaires » des vidéos sur YouTube.)

« Un rêve éveillé » par les CM2 de l’école Guy Moquet (Le Blanc-Mesnil) et Camille Hardouin

Avec Camille Hardouin, les CM2B et leur enseignante Karine Malahel ont embarqué pour une aventure fantastique et créative étonnante. Apparue en décembre dans la classe, Camille se pose en capitaine pour guider les apprentis chansonniers dans « un voyage enthousiasmant, en terre évidemment à la fois familière et inconnue, puisque c’est le propre de la terre des chansons et des rencontres, de se renouveler à chaque fois ». Du coup, les élèves écrivent 3 chansons au lieu d’une et Camille accompagne chacune avec un instrument différent. Après le 3ème atelier en classe, l’enseignante déclare « Une harpe est arrivée dans notre classe, un dragon a surgi de leur texte et m’a dévoré. Nous vivons une fabuleuse aventure dans l’imaginaire des enfants. J’espère que la restitution finale sera le reflet de ce que nous vivons. »

Karine Malahel, enseignante des plus impliquées dans les projets artistiques qu’elle fait vivre à sa classe, se propose d’organiser pour la sortie au Deux Pièces Cuisine, salle de concert de Blanc-Mesnil, un jeu de piste avec des indices cachés dans la salle de concert, dans les studios de répétition, et même dans les bureaux de l’administration ! A la clé, un gros trésor  plein de bonbons et de bandes dessinées pour chacun. Actifs dans leur visite, les élèves retiennent l’histoire de cette salle et apprennent à se repérer en observant les plans de sécurité. Pour le concert de restitution, le 25 mai, Camille va jusqu’à se confectionner un costume de dragon la veille du concert. En effet, l’histoire relatée par ce spectacle en trois temps implique un dragon malicieux qui a mangé la maîtresse. La classe se sépare alors en deux équipes : l’une part à la rescousse de la maitresse, la seconde va construire un monde libre pour les enfants ! Les élèves jouent la comédie sur scène tout en chantant, faisant éclater de rire à plusieurs reprises le public rassemblé au Deux Pièces Cuisine pour l’occasion : près de 200 élèves de l’école Guy Moquet, parents d’élèves, enseignants…

A propos de Camille Hardouin

Artiste solo, connue d’abord sous le nom de La Demoiselle Inconnue, elle est lauréate du Grand Zebrock (2011), puis d’autres dispositifs d’accompagnement. Elle tombe le masque en 2015, pour se révéler sous son nom, Camille Hardouin et embarque avec le Chantier des Francos. Avec son premier album « Mille Bouches » sorti en avril 2017 et des concerts renversants Camille est nommée révélation scène de l’Académie Charles Cros. Intime et foisonnante, la poésie brute de Camille Hardouin entraine la parole sur un fil entre pudeur et dénuement, où se combinent silence, textures musicales, petites transes folk et impulsions électriques. Après le concert de la Fabrique à chansons, c’est à son tour de monter sur scène pour offrir au public une demi-heure de musique. Et pour remercier tous les artistes en herbe de la classe des CM2B, Camille dédicace à l’issue du concert le t-shirt de chacun avec un dessin de dragon ! « Les élèves et moi redescendons de notre nuage. Nous avons vécu une aventure exceptionnelle avec une artiste d’exception. » glisse Karine Malahel.