Zebrock était en primaire cette année avec La Fabrique à chansons. Pilotée par la Sacem, avec les Ministères de la Culture et de l’Education nationale, La Fabrique à chansons invite un créateur auteur-compositeur dans une classe de CM1 ou de CM2. Au fil de 5 séances en classe, élèves, et artiste, créent une chanson qui sera donnée sur scène. Pour accompagner les ateliers de création, une sortie est organisée dans la salle de concert partenaire, et une session est prévue en classe avec Pascal Lefevre, délégué régional de la SACEM, pour une découverte du concept de propriété intellectuelle et des droits d’auteur.

Lise Martin à Aubervilliers, Camille Hardouin au Blanc-Mesnil et Pierre Sangue à La Courneuve – tous furent lauréats du Grand Zebrock – ont conduit une belle expérience de création et de représentation sur scène,

(Les textes des chansons sont dans la partie « commentaires » des vidéos sur YouTube.)

« Rêve » par les CM2 de l’école Joséphine Baker (La Courneuve) et Sangue

Dans la classe des CM2 de Aude Gérard, les élèves accueillent Pierre Sangue avec curiosité : affublé d’un accordéon, Pierre est étrange : poète et chanteur et musicien et danseur en plus ! Pour cette Fabrique à chansons, il a deux objectifs : familiariser les élèves aux techniques de composition par MAO (Musique Assistée par Ordinateur) et rappeler l’importance de la poésie dans les textes de chansons. Dès le premier atelier, les auteurs en herbe planchent en petits groupes sur un thème : le rêve.

Ayant forgé ses premières armes dans le théâtre, le hip-hop et la danse contemporaine, Sangue en a tiré un goût pour l’alchimie. Il est de cette génération familière du collage sonore. Le hip-hop, l’électro expérimentale, la chanson, le jazz/funk, l’accordéon, font son terrain de jeu. Lauréat du Grand Zebrock en 2016, Sangue sort la même année son premier album : « A Vendre ». De retour en classe de CM2, Sangue propose aux élèves d’enregistrer des sons environnants afin de créer le support rythmique à la chanson : des sons de portes qui claquent, de sèche-mains qui soufflent, des rires et des brouhahas, des cages d’escaliers qui vibrent… tous ces bruits sont arrangés par ordinateur et deviennent musique. Par-dessus ces sons, les enfants écrivent une chanson qui évoque La Courneuve. Les associations de mots nous plongent dans un monde où les frontières entre rêve et réalité sont floues. Mais toujours, le texte parle d’évasion et cet ailleurs vers lequel on s’échappe, c’est le monde de la poésie. Les bruits du réel, détournés, sont une porte ouverte sur l’imaginaire…

Au cours de cette Fabrique à chansons, les CM2 ont été invités à Houdremont-scène conventionnée La Courneuve, pour un concert jeune public de Thomas Pitiot « Allez jouer dehors ! » suivi d’une rencontre avec le personnel de la salle de spectacle. Le 31 mai, jour de la représentation, les enfants arrivent plus tôt pour répéter. Pierre Sangue leur apprend à chanter dans un micro, les techniciens font les derniers réglages du son et des lumières… Il ne reste plus qu’à se lâcher ! Avec près de 100 personnes dans la salle, ces petits artistes sont un peu timides. Heureusement, après le concert de Pierre Sangue, ils la jouent une 2ème fois, plus détendus ! Au cours de son concert, Pierre emporte son public, virevoltant sur scène et faisant danser les premiers rangs. Son accordéon branché à des machines étonne. Accompagné d’un batteur, le duo détonne ! Le concert des enfants a eu un tel succès, que le directeur de l’école Joséphine Baker a proposé d’en faire un second, quelques jours après.