« Formidable » chanson nourrie de hip hop et d’électro, ce titre évoque une rupture et le comportement « à la dérive » de celui qui l’a subie et en souffre. Stromae endosse le rôle du gars un peu bourré et bien barré, pris dans un délire verbal sous le regard indifférents de passants dans un lieu public. Le jeu de mots entre « formidable » et « fort minable » articule un propos extrêmement référencé: du  « formi, formi, formidable » d’Aznavour au « Je suis saoul» de Nougaro. Stromae nous montre qu’il a une plume et du tempérament. A rapprocher  du titre « Jacky » de Jacques Brel auquel il a souvent été comparé. Avec ce titre et une poignée d’autres, Stromae a posé une empreinte stupéfiante dans le monde de la chanson francophone contemporaine, séduisant quasiment tous les publics.

Stromae
Originaire de Laeken (Belgique) où il est né le 12 mars 1985, Paul Van Haver dit Stromae, anagramme de « Maestro, commence par le hip hop mais deux ans plus tard il se lance en solo avec un style qui lui est propre: sonorité électro, look soigné, (vêtements graphiques, nœud papillon) / textes réalistes et personnels. « Alors on danse » devient son premier succès classé. En juin 2013 après le triomphe de Papaoutai, le  clip vidéo de Formidable est tourné en caméra cachée et montre le chanteur titubant, vociférant son texte comme cela pourrait être dans la réalité à laquelle il fait allusion dans la chanson. Insaisissable, Stromae devient incontournable avec la sortie événementielle de Racine Carrée fin août, auquel participent Maître Gims et OrelSan. C’est toutefois vers le cinéma que semble s’orienter dorénavant cet artiste à l’immense talent.