« Come as You Are » est un des morceaux les plus calmes de la carrière de Nirvana, en dépit des violents contrastes qui l’agitent. Arpège introductif serein et refrain hargneux l’ont rendu célèbre.
Les paroles sont assez floues et ambiguës. Certains journalistes évoquent la consommation d’héroïne du groupe, d’autres voient un titre en hommage à la tolérance raciale.
On peut aussi y voir l’hymne du mouvement « grunge », ce genre musical typique des circuits rock indépendant américain du début des 90’s influencé par le punk, le hardcore et le métal.
Ce mouvement est la bande son d’une jeunesse américaine désœuvrée et baignant dans l’ennui, la génération X ( jeunes blanc américains  précaires des classes moyennes). L’absence de look (les « grunges » s’habillent avec des vêtements de récupération) , le féminisme (proximité du mouvement Riot grrrl)  et  le refus du consumérisme sont les mots d’ordres, non définis comme tel, de cette génération désabusée.

Nirvana
Kurt Cobain et sa bande fréquentent les scènes indépendantes hardcore et alternatives des collèges américains: The Melvins, Sonic Youth, Black Flag…. Au début de 1988, le groupe enregistre une première maquette pour le label de Seattle Sub Pop. A cette époque, une véritable scène underground existe à Seattle avec les groupes Soundgarden. Mudhoney, Tad ou autre The Walkabouts. En 1991, le trio sort Nevermind. Nirvana met, sans le chercher, le grunge en pleine lumière, dévoilant un mode d’expression mêlant punk, hardcore, heavy metal et rock alternatif, entre pensées désabusées et rage qui menace. Les habits sont troués, sales, les cheveux longs et gras, la barbe naissante…Nirvana est à contre courant de la pop sexy et commerciale des années 80, des marques publicitaires et du style « propre sur soi ». « Come as you are » est un peu l’hymne de ce mouvement.
Bien que Smells Like Teen Spirit passe en boucle sur MTV, le groupe ne joue pas le jeu de la promotion. Kurt profite du succès pour afficher son désespoir adolescent et le rejet de la société américaine qu’il trouve détestable.
Pris dans la spirale infernale de la dépendance à la drogue, incapable de surmonter les contradictions qui l’assaillent et sa solitude Kurt Cobain se suicide chez lui à l’âge de 27 ans, le 5 avril 1994 et entre dans la légende. Les autres membres du groupe continueront son le nom de Foo Fighters.