Zoom sur Lise Martin

 

Pour cette année scolaire 2017-2018 Zebrock se glisse enfin en primaire, grâce à La Fabrique à Chansons. Pilotée par la Sacem, en partenariat avec les Ministères de la Culture et de l’Education nationale, le réseau Canopé et la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fédélima), La Fabrique à Chansons permet la rencontre entre un artiste auteur-compositeur et une classe de CM1 ou de CM2. Au cours de 5 séances en classe, les élèves, accompagnés par l’artiste, créent une chanson qu’ils présenteront sur la scène d’une salle de concert.
A Aubervilliers, Zebrock coordonne l’action dans une classe de CM2 de l’école Eugène Varlin avec la chanteuse, auteure-compositrice et interprète, Lise Martin.
Après son passage par le Grand Zebrock en 2012, Lise Martin a sorti un double album, « Déments Songes » en 2014, qui a été demi-finaliste du prix Georges Moustaki 2015 et coup de cœur de plusieurs médiathèques en France. Quand la revue Hexagone en fait son portrait en 2016, le journaliste décrit sa voix comme : « Une voix profonde qui funambule sur l’émotion. Une voix colère qui éteint les silences. Une voix qui dessine et se réapproprie des espaces de libertés. Une voix amie qui libère les peurs et les fausses croyances ». Assurément une voix montante !
Avec les élèves d’Aubervilliers, elle souhaite développer l’imaginaire de chacun, leur donner confiance en leur propre créativité. « Ce travail permet de valoriser leur capacité à construire un projet commun avec leurs camarades, sans aucune notion de compétition et sans jugement sur leurs idées et celles des autres. » Ca tombe bien, puisque c’est le thème de la chanson que les enfants ont écrite : l’idée qu’il faut dépasser les clichés, ne pas s’arrêter aux premières apparences, aller plus loin pour comprendre au mieux le monde qui nous entoure…
Alors que la restitution a lieu le 26 mars à l’Espace Renaudie, le projet bat son plein avec encore deux interventions de Lise en classe pour composer la musique, une sortie des élèves à l’Espace Renaudie pour découvrir les différents métiers que l’on retrouve dans une salle de concert et une rencontre entre les élèves et un intervenant de la Sacem pour comprendre le principe des droits d’auteur.