#NouvelAlbum
PALATINE
« Comme ce rouge me plaît »
Palatine, quatre garçons déjà dans le vent, aux multiples influences, oscillant entre français et anglais, le folk et le rock. Depuis 2014, Vincent Ehrart Devay, Jean-Baptiste Soulard, Adrien Deygas et Toma Milteau fabriquent à leur rythme une alchimie intrigante qui leur vaut déjà un palmarès artistique enviable: première partie de Feu! Chatterton, sélection des « Inouïs » du Printemps de Bourges, puis la scène du « Prix Chorus Festival », et récemment, coup de cœur de FIP. Excusez du peu.
Les premières notes immergent instantanément dans un univers musical singulier : une musique un peu moite, de la réverbération à l’ancienne évoquant l’atmosphère de certaines scènes de « Pulp Fiction », un joli mix de chaleur torride, paroles charnelles, et guitare terriblement sensuelle. Audace, frissons. L’album entier est une ode à l’érotisme et au désir, empreinte de mélancolie, jamais dans la caricature du pathos superficiel. Bercé par un rythme lent et pénétrant, l’auditeur est entrainé au cœur d’une mélodie planante et surprenante qui sollicite ses cinq sens, au-delà de l’ouïe. La voix angélique de Vincent sublime les sentiments torturés qu’il exprime. L’ensemble est une délicieuse déchirure d’une douleur vive, mais effroyablement séduisante. Onze morceaux et quarante minutes d’un plaisir qu’on aimerait voir durer plus longtemps. Cet album est probablement pour Palatine le prélude d’une jolie carrière à venir. Un groupe à suivre, et à découvrir sur la scène Zebrock de la Fête de L’Humanité samedi 14 septembre pour présenter « Grand Paon de Nuit », leur tout premier album.

Suivre Palatine sur Facebook : https://www.facebook.com/palatinemusic/