Premier album

Découverte lors de la Fête de l’Humanité 2016 sur la Scène Zebrock, et partenaire des actions éducatives de Zebrock, La Poison, trio électro-rock, débarque cette saison avec un premier album du même nom ! Elle est emmenée par Moon au chant et David Ménard rebaptisé Lars Sonik à la batterie. Le groupe naît quand le couple décide d’explorer les possibilités du Homestudio, avec au centre de leurs préoccupations les sons de claviers qu’ils veulent rythmiques et mélodiques. Daniel Jamet adhère immédiatement au projet et devient Fugu Shima. La Poison est d’une originalité folle, elle est déjantée, comme revenue du futur pour nous faire danser, mais aussi nous mettre en garde face à l’apocalypse qui se profile. Son esthétique tri-colore blanche, noire et verte devient la signature de son univers de science fiction. En l’observant, on pense parfois au Midnight Movie chéri des années 70, le Rocky Horror Picture Show,  autant par ses visuels (les bouches rouges qui chantent sur les caisses de la batterie dans le clip de Smash You Up, 5e titre de l’album) que par la loufoquerie de sa musique. Le dernier extrait de l’album, SUPER HERO en est un excellent exemple !

Moon enchaine chant en anglais et en français sur des mélodies de l’espace. Tout au long de l’album La Poison garde la même énergie euphorisante et dansante pour nous entrainer dans une course folle. Sur des compositions au rythme effréné on tente d’échapper à une époque qui n’est pas des plus réjouissante et tels des marathoniens on sprinte aux côtés de cette héroïne du futur venue ré-enchanter notre monde le temps de 11 titres.

Si vous souhaitez la voir sur scène, elle sera en concert le 26 mai à l’Avant Scène/Théâtre de Colombes (Colombes, 92700), et pour une date unique à Paris le 6 juin à la Boule Noire afin de célébrer la sortie de son premier album !

 

Ses liens : Facebook, Instagram, Site web, Twitter, streaming et achat de l’album, Youtube