Sélection Grand Zebrock 2019

MAB, ce sont deux frères, Gabriel, au chant et à l’écriture, et Hadrien, guitariste, qui, en vrai Géo Trouvetou du son, compose les musiques. C’est en français, qu’ils cherchent à ramener à la pop, du sens, par les textes du premier, et de l’énergie, grâce aux compositions du second.
Ils qualifient leur musique de « pop urbaine » ; l’urbain, c’est le citadin, mais c’est aussi la ville, un lieu dense dans lequel vivent et se mélangent toutes sortes de gens, d’origines, d’histoire…
Et c’est ce que l’on peut observer dans leur musique, avec pour Hadrien une formation de musicien jazz, l’écoute et l’influence de rap US et français pour Gabriel, mais aussi celle de la chanson et du rock. L’une de leurs références est d’ailleurs Stromae, pour le décloisonnement qu’il a effectué entre le chant et le rap.

Sorti tout dernièrement, leur titre Atlas dénonce, à l’aide d’un texte qualifié « d’abject » par le groupe lui-même, l’hypocrisie généralisée quant à la lutte pour le climat, qu’elle vienne des puissants, comme de nous tous. Dans une publication Facebook annonçant la sortie imminente du clip, on pouvait lire :

« Décréter l’urgence climatique en buvant un whisky-coca dans un gobelet en plastique est devenu commun. »

Leurs liens : Facebook, Instagram, Site web, Youtube.