Ce ne sont pas les cités ou ses habitants qui ont inventé la Loi de la Jungle. Même si c’est là qu’elle sévit aussi, parfois. « Le rouage est bien huilé, Le système bien ancré ». Avec ce pamphlet, polémique et virulent, donc excessif et sans concession, Shen & Starr choisissent des mots qui font mal. Nous restons stupéfaits de lire un texte profondément actuel, près de trente ans après qu’il ait été écrit ! Ça grince et ça fâche. Ils transmettent la même rage qu’avant eux Dylan, Les Who, les Sex Pistols. Rap, rock, au-delà des étiquettes et des forces de frappe, une même intention, dénoncer les rouages de l’oppression.

NTM
Le groupe NTM, formé à Saint-Denis en 1989 par Didier Morville alias Joey Starr et Bruno Lopes, surnommé Kool Shen, est un des précurseurs du rap en France. Leurs textes font un constat terriblement lucide et prémonitoire de l’état des banlieues et sur leurs habitants. Certaines chansons comme « Le monde de demain » sont incroyablement visionnaires et encombrées de colères devant l’injustice sociale comme «  Mais qu’est c’qu’on attend pour foutre le feu « . Leur style est sans pareil et fourmille d’idées sonores et de mots claquants. C’est sur scène que ces deux félins prennent la dimension qui a fait d’eux les parrains du genre. Ils sont l’influence majeure de tous ceux qui ont suivi. Le groupe s’est séparé en 1998 et ses deux membres ont mené des carrières solo assez riches artistiquement, notamment Joey Starr, le plus prolifique qui s’est aussi régulièrement bien illustré au cinéma. Se reformera-t-il ?